C’est d’abord dans son Auvergne natale qu’Alma Ryan découvre la danse contemporaine auprès de Dominique Lemarquis, élève de Jérôme Andrews et de Françoise et Dominique Dupuy. Alma fera partie, encore toute jeune enfant, d’une compagnie amateur Le Sang d’Encre; mais dansera également avec la compagnie professionnelle La Traverse. En 2001, Alma dansera notamment dans le spectacle Dans les murmures, une chorégraphie de Michel Gérardin et Dominique Lemarquis, avec Jean Rochereau, Paola Piccolo et Philippe Ducou.

En 2012, Alma s’installe à Séville pour renouer avec son histoire familiale. Là-bas, Alma nourrit sa pratique de la danse en puisant dans le flamenco, la danse classique et la danza española. Elle s’entoure ainsi de grands maîtres tels que Asunción Perez dite « La Choni », Ana Morales, Leonor Leal, Tamara Lόpez, Rubén Olmo, El Torombo… pour n’en citer que quelques-uns. Passionnée de scène, elle participe à de nombreux tablaos. C’est également en terre andalouse qu’elle commence à découvrir le besoin de transmettre.

En 2016, elle présente un premier solo en France : une performance alliant le jeu des castagnettes aux mouvements contemporains dans Instants gardés à Paris au Studio ChandonIl s’en suivra une nouvelle recherche avec Mes après en 2017un duo avec la chanteuse de flamenco Aniela Mikucka.

Alma, imprégnée de ces années en Espagne, revient en France en 2018. Depuis ce retour, la transmission et la scène sont étroitement liées pour elle, presque inséparables. Elle nourrit l’une et l’autre alliant subtilement flamenco et danse contemporaine.

Trois Saisons, sa toute dernière collaboration, croise deux univers, le flamenco et la chanson française, avec la chanteuse Eva-Léa, le guitariste Florian Rousseau et le contrebassiste Mohammed Ali Ben Gara.

Fermer le menu